Le Territoire

Le territoire du Pôle Territorial de l'Albigeois et des Bastides

Depuis la constitution du Pays de l'Albigeois et des Bastides en 2003-2005, le périmètre de projet du Pôle Territorial de l'Albigeois et des Bastides s'est consolidé et affirmé.
Alors que l'agglomération albigeoise se constitutait en communauté d'agglomération du Grand Albigeois , le territoire rural du Pays s'est organisé autour de ses communautés de communes, qui se sont progressivement agrandies et renforcées au sein de ce périmètre (9 à l'origine et 5 actuellement).
Avec une population totale de 58 671 habitants (INSEE 2014), sur 1674 km2  pour 100 communes, le Pôle territorial, au sein du bassin d’emploi Albi-Carmaux,
entretient des liens privilégiés avec l’aire urbaine d’Albi, qui rayonne sur une partie grandissante de son périmètre.

Evolution de la population au 1er janvier 2018

Au 1er janvier 2018, le Pôle Territorial de l'Albigeois et des Bastides compte 58 499 habitants.
Entre 2012 et 2015, la croissance de la population est contrastée selon les communes. Les communes situées dans la périphérie albigeoise gagnent toujours des habitants, tandis que les communes du nord du territoire et dans une moindre mesure, de la frange Est perdent des habitants.
Le taux de croissance annuel moyen à l'échelle du Pôle est de 0.1 %, enre 2012 et 2015.
La plus forte croissance revient au territoire Centre Tarn avec un taux de croissance de 0,44 %, alors que le territoire Cordais Causse affiche une évolution annuelle de -0.18%.

Crèche La Farandole à Lombers

Depuis 1999, l’arrivée de jeunes ménages actifs avec des enfants se traduit par une croissance démographique significative avec un renouvellement de la population, autour de l’aire urbaine d’Albi et dans les bourgs les mieux desservis. Les collectivités locales ont particulièrement investi ces dernières années pour adapter et améliorer les services à la population et ainsi participer à la dynamisation de l’économie locale (artisanat-commerce, secteur du bâtiment)
 Au sein du bassin d’emploi Albi-Carmaux-Gaillac, ce sont les relations avec le pôle albigeois qui sont les plus importantes : 30 % des actifs résidents vont travailler sur le territoire de la communauté d’agglomération de l’Albigeois.
Cependant, avec 63 communes qui ont une densité inférieure à 25 habitants au km² et 25 communes classées en zone montagne, nous sommes dans un territoire rural, avec des secteurs à faible voire très faible densité. Le territoire a encore, malgré tout, une population âgée avec 15 % de plus de 75 ans .

Zone d'activtés du Dolmen à Alban

L’emploi est aujourd'hui essentiellement tourné vers le secteur des services, qui représente plus de 63% des emplois locaux :

  • l’administration publique, l’enseignement, la santé et l’action sociale, avec plus d’un emploi sur trois
  • les commerces, transports et services divers, un peu moins de 30% des emplois locaux

Cependant le poids de l’économie agricole témoigne du dynamisme de l'activité agricole avec 15 % des emplois locaux.
L’économie du territoire correspond aujourd’hui à une économie présentielle, avec plus de 60% de l’ensemble des activités, et qui se diffuse sur l’ensemble du territoire, en relation avec le développement d’une économie sociale des services à la personne

La valorisation de cette économie résidentielle est aussi accompagnée d’un soutien au développement du système productif local : transmission-reprise des activités et services en place, appui au développement des entreprises locales et accueil d’entreprises nouvelles en création, dans les zones d'activités intercommunales, bien réparties sur le territoire.